La Société française de médecine prédictive et personnalisée (SFMPP) évalue le bénéfice médical et les bonnes pratiques de tests génétiques prédictifs pour améliorer le dépistage, la prévention et les traitements. Elle apporte un avis d’expertise auprès des professionnels de santé et du grand public à travers une approche transversale et pluridisciplinaire.

actualités

Agenda

Congrès sous l'égide de la SFMPP

  • 27-28 Juin 2019 5e Congrès de la Société Française de Médecine Prédictive et Personnalisée, Institut des Cordeliers, Paris
  • 06 Décembre 2018 5e séminaire international FHU – TRANSLAD, Amphithéâtre du Centre Des Sciences du Goût, 9E Boulevard Jeanne d'Arc, 21000 Dijon

    PROGRAMME

    INSCRIPTION : Gratuite, s’inscrire en ligne : bit.ly/ethiquedijon2018

  • 29-30 juin 2018 4e Congrès de la Société Française de Médecine Prédictive et Personnalisée, Institut des Cordeliers, Paris
  • 14 novembre 2017 Conférence -Débat ``Cercle de Réflexion sur la place du patient dans la médecine de demain``, Cyclone le Studio, Paris
  • 05 Octobre 2017 2ème Symposium BRCA France, Institut des Cordeliers, Paris

    PROGRAMME

    BULLETIN D’INSCRIPTION

  • 22-23 juin 2017 3e Congrès de la Société Française de Médecine Prédictive et Personnalisée, Corum, Montpellier
  • 29 mars 2017 Colloque Éthique et Génétique: Réflexion Éthique en Génétique Prédictive, Palais Brongniart, Paris
  • 2-3 février 2017 31e séminaire de génétique clinique et de conseil génétique, Corum, Montpellier
  • 5 décembre 2016 5e séminaire international FHU – TRANSLAD, Vers une médecine génomique : un changement majeur du système de santé, Amphithéâtre Centre Des Sciences du Goût, DIJON
  • 21-22 octobre 2016 2e Congrès d’Oncologie du Levant, Beyrouth, Liban
  • 13 octobre 2016 1er Symposium BRCA France Paris Institut des Cordeliers
  • 16-17 juin 2016 2e Congrès de la Société Française de Médecine Personnalisée couplé aux 9ème Universités des thérapies ciblées

Expertises

ÉDITORIAL

HUMEUR : La médecine Génomique est une Médecine comme les autres

Non, la médecine prédictive n’a pas pour objectif le séquençage complet des données génétiques de l’individu pour de l’interventionnisme à tout va. Non, la médecine personnalisée basée sur la génomique ne guérit pas, et n’a pas pour vocation de guérir la totalité des cancers.

La Médecine Génomique n’est pas un courant moderne dans lequel on doit se positionner pour ou contre. La haute technologie, dont fait partie la génétique, ne devrait pas diviser la société et la communauté scientifique entre alarmistes-militants, sceptiques-opposants d’un côté et techno–optimistes de l’autre (Le monde 30 décembre 2017).

La médecine génomique est de la médecine, tout simplement.

La Médecine Française fait face à une demande croissante de tests génétiques pour la prévention et le traitement des cancers (38 606 analyses effectuées en 2016 *chiffre INCa). En Oncologie, l’objectif est de personnaliser le traitement par un diagnostic plus précis de la tumeur basé sur les caractéristiques génétiques qui sont sa véritable carte d’identité. Le but est de donner des traitements plus adaptés, en limitant l’utilisation des traitements conventionnels dans certains cas (chimiothérapie) ou en donnant des traitements spécifiques, plus actifs et souvent mieux tolérés (thérapies ciblées). L’apport dans certains cancers est extraordinaire : inversant des courbes de mortalité de 80% pour des courbes de survie de plus de 90 % dans certaines leucémies (leucémie myéloide chronique) ; permettant des rémissions durables, inespérées il y a peu, dans des formes avancées des cancers les plus graves (mélanome, cancer du poumon ou de l’ovaire).

Dans le domaine prédictif, il s’agit de permettre d’informer de futurs parents sur les risques encourus d’avoir un enfant atteint d’une maladie grave et incurable ou encore d’agir lorsque le risque est particulièrement fort et « actionnable ». Qui peut nier que la mucoviscidose ou l’amyotrophie spinale (maladie emblématique du téléthon) sont des maladies graves ? Quelles femmes atteintes de cancer du sein accepteraient facilement de savoir qu’un risque de 80% était repérable chez elle et qu’il était possible de déployer les stratégies de dépistage ou de prévention qui leur auraient permis d’éviter la chimiothérapie ou une évolution vers une maladie métastatique ?

Il n’est pas raisonnable de brandir le spectre de l’eugénisme, du transhumanisme, des discriminations assurantielles, à chaque fois que l’on parle de médecine génomique. On ne se positionne pas pour ou contre la biologie, l’informatique ou la chirurgie. Il y a des lois et une éthique que l’on se doit d’appliquer pour tout progrès humain, avec une vigilance particulière ici bien évidemment. La révision de la loi de bioéthique et l’excellente initiative de consultation citoyenne lancée par une mission parlementaire actuelle (car c’est bien le citoyen qui est concerné) devrait permettre de clarifier les problématiques et de statuer sur certaines questions très actuelles. Parmi ces questions citons : le dépistage préconceptionnel, les découvertes de données secondaires, les indications d’analyse prédictive. Ces questions feront l’objet de débats lors du prochain congrès de la SFMPP à Paris les 29 et Juin 2018.

Le risque de débats ou d’oppositions stériles de principe, d’atermoiements, serait une prise de retard dans la mise en place d’applications en médecine qui ne posent questions ni en termes de bénéfice médical ni en termes d’éthique. On peut déjà se questionner sur des notions de perte de chance si un retard était pris pour un accès pérenne au dépistage prénatal des maladies génétiques graves ou de l’utilisation des signatures génomiques pour éviter des chimiothérapies dans le cancer du sein (la Haute Autorité de Santé devrait bientôt rendre un avis sur ce sujet). C’est également, le risque que notre pays, pourtant en avance jusque-là dans l’innovation biomédicale prenne un retard considérable (voire irrattrapable ?) dans le développement de cette médecine et des utilisations humaines et industrielles qui vont de pairs.

Professeur Pascal Pujol
Président de la SFMPP

recommandations

Background Image

DEVENIR ADHÉRENT

Nous contacter

See more premium WordPress themes by TommusRhodus