NOS ACTIONS

NOS ACTIONS

L’accès de plus en plus aisé au génome personnel ou tumoral a bouleversé le paysage médical : des maladies orphelines sont devenues aujourd’hui des maladies génétiques avec des possibilités thérapeutiques; certains cancers réputés incurables ont des rémissions durables grâce à des traitements ciblés, le génome du fœtus est accessible dès la 9ème semaine de grossesse à partir d’une simple prise de sang maternel, etc.

Notre capacité à prédire les maladies et à orienter des traitements précis est de plus en plus importante. Cependant, il est primordial de ne pas oublier que c’est le patient qui doit rester au centre des préoccupations et que les possibilités médicales élargies par les données génétiques ne sont là que pour aider à une problématique donnée. C’est pourquoi le principe fondateur de la SFMPP est d’être multidisciplinaire, et d’inviter à son bord des généticiens, des spécialistes d’organe, des éthiciens et des régulateurs de santé. Notre objectif est de répondre ensemble aux questions que pose cette nouvelles approche de la médecine.

Depuis trois ans, le relai par la presse médicale et grand public de nos actions est fort et nous avons été identifiés comme une société référente par nos tutelles ( relecture de recommandations nationales INCa ou HAS, participation à des groupes de travail). Un diplôme interuniversitaire et des formations DPC ont été crées. De nombreuses manifestations scientifiques ont été effectuées et le troisième congrès aura pour thème « Médecine Génomique » . Enfin, la SFMPP a lancé un groupe de travail sur les découvertes non sollicitées (ou incidentalome) en génétique qui est une problématique grandissante du fait des indications de plus en plus larges des analyses. Cette question importante met en ligne des enjeux médicaux, éthiques et juridiques qui seront débattus lors du congrès annuel à Montpellier les 22 et 23 juin 2017.

Professeur Pascal Pujol

Président de la Société Française de Médecine Prédictive et Personnalisée